Early childhood: increasing consideration for basic needs in public health actions
Date: June 16-17 2022
Time: The nurturing care session is on day one, from 14:00-16:45
Language: Simultaneous French/English translation
Further information (in French) is available here
Registration (in French) is here

In France, public policy action recognises the importance of the period from pregnancy to the child’s third birthday in influencing the development of the child and the adult to become. During this period the child is most sensitive to the influences of its environment, physical, chemical but also social and emotional, where the quality of interactions plays an essential role. What do young children need during this period to express their full potential? What actions can be taken to meet these needs?

In a session on day one, from 14:00 - 16:45, WHO will present the Nurturing Care Framework for Early Childhood Development. Sheila Manji and Giorgio Tamburlini will talk about the importance of nurturing care for ensuring children and thrive. Giorigo will provide examples from the Italian context on how they have operationalized the Nurturing care framework and are now working to strengthen the capacity of the workforce.

The framework integrates the components necessary children need to reach their full potential. Santé publique France will present its strategy for the 1,000-day period in relation to this framework, followed by a focus on the need for parents to feel secure and the prevention of parental burnout. Finally, during a round table, we will discuss the difficulties and levers for action based on European examples.

More information here.


Petite enfance : une meilleure prise en compte des besoins fondamentaux pour l’action en santé publique

En France, l’action des politiques publiques reconnait l’importance de l’influence de la période allant de la grossesse aux 3 ans de l’enfant, période dite des 1000 jours, sur le développement de l’enfant et de l’adulte en devenir. Au cours de cette période l’enfant est particulièrement sensible aux influences de son environnement, physique, chimique, et aussi social et affectif où la qualité des interactions avec son entourage joue un rôle essentiel pour cet adulte en devenir.

Quels sont les besoins du jeune enfant au cours de cette période pour l’expression de son plein potentiel ? Quelles actions peuvent être mises en œuvre pour répondre à ses besoins ?

Jeudi 16 Juin, 14:00 - 16:45 : L’OMS présentera ainsi ses recommandations relatives aux soins attentifs pour le développement de la petite enfance. Ces dernières intègrent les composantes nécessaires au développement de l’enfant tout en bénéficiant des facteurs protecteurs de sa santé. Santé publique France déclinera sa stratégie sur la période des 1000 jours au regard de ce cadre, puis un focus sera fait sur le besoin de sécurisation des parents et la prévention de l’épuisement parental. Enfin, au cours d’une table ronde, nous aborderons les difficultés et leviers pour l’action en s’appuyant sur des exemples européens.

Modérateurs
Freia De Bock, professeure des Universités, Responsable du domaine de la recherche sur les soins chez l’enfant et l’adolescent, Université de Düsseldorf
Thierry Cardoso, responsable de l’Unité périnatalité, petite enfance, Direction de la prévention et de la promotion de la santé Santé publique France

Programme
• Assurer la santé et l’épanouissement des enfants : l’importance du « Nurturing care »
L’exemple italien de mise en œuvre
Sheila Manji, OMS, Unité développement et santé de l’enfant, Genève, Suisse
Giorgio Tamburlini, directeur du “Centro per la Salute del Bambino”- Centre pour le développement de l’enfant, Trieste, Italie

• Promotion de la santé périnatale et de la petite enfance : l’action de Santé publique France
Maud Gorza, chargée de projet et d’expertise scientifique en santé publique, Unité périnatalité, petite enfance, Direction de la prévention et de la promotion de la santé, Santé publique France
Développement de la petite enfance : Sécuriser les parents et prévenir l’épuisement parental
Rebecca Shankland, professeure des Universités, Université Lumière Lyon 2

• Table ronde : mise en œuvre d’actions de santé publique en faveur de la grossesse et de la petite enfance : difficultés et leviers Exemples européens.
Ilona Renner, Centre national de prévention précoce, Cologne, Allemagne
Nina van den Eeden, Trimbos Institut, Utrecht, Pays-Bas
Justine Trompette, chargée d’études scientifiques en santé publique, Unité périnatalité, petite enfance, Direction de la prévention et de la promotion de la santé, Santé publique France